Conférence-débat de Marc Ona et Bruno Chareyron le 22 novembre 2012 à Crest

Survie Drôme-Ardèche, les Amis de la Terre Drôme et la CRIIRAD vous invitent, dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale 2012, à une conférence –débat en présence de

                  Marc Ona Essangui               et de          Bruno Chareyron

le jeudi 22 Novembre à 20 h  au Foyer Restaurant de Résidence Louise Vallon, 1 rue Roch Grivel à Crest  (près du cinéma l’Eden)                   – Libre participation aux frais –

Marc Ona est le fondateur de l’ONG Brainforest, représentant de « Publiez ce que vous payez » au Gabon ainsi que du mouvement «Ça suffit comme ça ! ». Incarcéré à plusieurs reprises, Marc Ona est une figure majeure de la société civile gabonaise. Ses combats en faveur de la sauvegarde de la forêt primaire lui ont valu le prix Goldman 2009.

Alors qu’Ali Bongo a été reçu le 5 juillet dernier à l’Elysée, et que la société civile gabonaise a connu une énième vague de répression policière et judiciaire (qui ont eu lieu pour empêcher la tenue du Forum des indignés du Gabon, organisé en réponse au forum des entreprises New York Africa Forum), sa venue s’inscrit dans une actualité bouillante en terme de Françafrique.

Pour Survie, cette soirée s’inscrit dans le prolongement de la campagne de promotion du Dossier Noir 24 « Areva en Afrique », Areva étant implantée au Gabon, à Mounana. D’où la présence de Bruno Chareyron, responsable du laboratoire de la  CRIIRAD, qui a beaucoup travaillé sur ce dossier.

Depuis la confiscation du pouvoir par Ali Bongo en août 2009, le climat s’est encore alourdi avec en point d’orgue les législatives de décembre dernier, à l’occasion desquelles Survie avait réalisé un dossier d’information.

Thématiques abordées lors de la soirée :

  • La lutte des sociétés civiles aujourd’hui en Afrique sub-saharienne, via l’exemple du mouvement «Ça suffit comme ça ! » qui conteste la légitimité du pouvoir hérité et accaparé d’Ali Bongo.
  • Les batailles environnementales en Afrique et la question du pillage des ressources par des entreprises françaises, en lien avec le Dossier Noir 24 « Areva en Afrique ».
  • L’évolution autoritaire d’un régime où violences, emprisonnements arbitraires et confiscation du pouvoir s’accentuent au fil des mois de règne de Bongo junior.
  • Le problème de la contamination radiologique laissée par COMUF (AREVA) dans le secteur de Mounana (Gabon)

Pour plus d’infos sur Marc Ona :

  • Dossier de la CRIIRAD sur la radioactivité dans le village de Mounana après l’exploitation de l’uranium par la COMUF pendant plusieurs décennies

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s